Les refuges des Alpes postes d’observation des changements de pratiques en montagne



Implantés au carrefour des itinéraires de grande randonnée, les refuges de haute montagne sont aux premières loges pour étudier l’évolution des pratiques touristiques et de loisirs en montagne.

C’est dans ce cadre qu’ils participent au programme de recherche « Refuges sentinelles de haute-montagne » RefLab .

Ce programme a pour objectifs de croiser l’observation et l’étude des fréquentations et des pratiques touristiques et sportives avec des disciplines comme la météorologie, la climatologie, la biodiversité, et la géomorphologie. Sur la base du volontariat, les gardiens et gardiennes des refuges partenaires sont au cœur de ce dispositif.

Le point de vue des adeptes du bivouac sera pris en compte dans une enquête en immersion pendant l’été 2021 menée à proximité des refuges et de certains sites isolés du parc national des Écrins.
Cette enquête devrait contribuer à mieux caractériser la dimension socio-démographique d’une pratique qui devrait prendre plus de place dans la fréquentation de la haute montagne. (Enquête sur le bivouac dans le massif des Écrins)

Lire l’article de Grégory Fléchet,  « Ausculter la relation de l’homme à son environnement depuis les refuges » paru dans le 8e numéro de Pop’Sciences Mag.

 Lire aussi : « MontagnesSentinelles observe les changements constatés en montagne »



Publié le 20/06/2021

 


FAQ
Une association doit-elle modifier ses statuts pour pra...
Ce n'est pas nécessaire pour une association affiliée FFR...

Comment adhérer à la Fédération Française de randonnée ...
    ADHÉRER EN TANT QUE RANDONNEUR : Vous avez ...